Accueil

-
-
-
-
-
« Le vivant, ses échanges d’énergie, mélanges, fécondations, disséminations, interactions intérieur-extérieur, individu-milieu, est le fil directeur de la plasticienne Sorane Rotellini, à l’œuvre patiemment tissée comme par le temps long de la nature, entrelacs fermés par une forme, mais ouverts à la reprise et la création de formes nouvelles. Puissance de formation, transformation et création, un élan vital s’y ressent profondément… ».

Michaël Hayat, philosophe du vivant et de l’art, ex-chercheur en esthétique.